Home » Le Canada officialise les sanctions contre l’ex président Michel Martelly et les anciens PM Laurent Lamothe et Jean Henry Céant pour leur support aux gangs

Le Canada officialise les sanctions contre l’ex président Michel Martelly et les anciens PM Laurent Lamothe et Jean Henry Céant pour leur support aux gangs

by admin

Le Canada officialise les sanctions contre l’ex président Michel Martelly et les anciens premiers ministres Laurent Lamothe et Jean Henry Céant pour leur help aux gangs

Un communiqué publié ce dimanche 20 novembre par le gouvernement du Canada confirme la nouvelle concernant les sanctions prises contre l’ancien chef d’Etat Haitien Michel Joseph Martelly et les anciens premiers ministres Laurent Lamothe et Jean Henry Céant, soupçonnés de protéger et de permettre les activités illégales des gangs criminels armés au pays, notamment par le blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption.

En effet, le premier ministre Justin Trudeau et la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, ont convoqué les États et gouvernements membres de l’OIF à une réunion axée sur la state of affairs en Haïti et la nécessité d’y réagir afin d’aider les autorités haïtiennes à rétablir l’ordre et de répondre aux besoins humanitaires immédiats des Haïtiens.

La ministre Joly et le premier ministre Trudeau ont annoncé que le Canada impose de nouvelles sanctions en réponse au comportement honteux des élites politiques haïtiennes qui fournissent un soutien financier et opérationnel illicite aux gangs armés.

“Ces dernières sanctions visent un ancien président d’Haïti et deux anciens premiers ministres d’Haïti soupçonnés de protéger et de permettre les activités illégales des gangs criminels armés au pays, notamment par le blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption, gelant ainsi tous les biens qu’ils pourraient détenir au Canada”, indique le gouvernement canadien qui déclare qu’il “continuera à faire pression sur les responsables de la violence et de l’insécurité en Haïti, et à faire respecter les droits de la personne, la démocratie et la paix internationale.”

Ces trois nouveaux noms portent à huit le nombre de personnalités politiques en plus du chef de la coalition de gang G9 sanctionnés par le gouvernement du Canada ces derniers jours. Le président du tiers du Sénat, Joseph Lambert et l’ancien sénateur Youri Latortue ont été les deux premières personnalités politiques sanctionnées par le Canada et les Etats-Unis.

En savoir plus:

La Banque Nationale de Crédit (BNC) reprend son horaire régulier ce lundi



Source link

Related Articles

Leave a Comment