Home » Objet de menaces, l’Église catholique dément son implication dans le trafic d’armes

Objet de menaces, l’Église catholique dément son implication dans le trafic d’armes

by admin

Objet de menaces, l’Église catholique dément son implication dans le trafic d’armes

À travers une notice en date du 8 septembre 2022, la Conférence Episcopale d’Haïti(CEH) apporte un démenti formel aux allégations de certains animateurs de radio laissant croire qu’elle serait mouillée dans le trafic d’armes.

« Certains d’entre eux ont même menacé de perpétrer des actes répréhensibles à l’encontre des bâtiments de nos églises, contre nos pères et nos mères, nos collaborateurs et nos establishments », peut-on lire dans cette notice portant les signatures de Monseigneur Launay Saturné, Monseigneur Max Leroy Mesidor, Cardinal Chibly Langlois, Monseigneur Desinord Jean, Monseigneur Pierre-André Dumas, entre autres.

« L’église catholique ne trempe pas dans le trafic d’armes. Il faut arrêter de semer la confusion et le bother au sein de la inhabitants. La diffamation et la calomnie sont des péchés graves. Elles salissent et tuent l’picture et la réputation », poursuit la Conférence Episcopale d’Haïti à travers cette notice.

Les signataires de la notice rappellent que la mission de l’église catholique en Haïti sert les gens dans tous les recoins du pays. « Nous nous engageons non seulement dans la prédication de l’évangile mais aussi dans les domaines de l’éducation, la santé, à faire la promotion pour les droits et la dignité humaine, […] », argumentent-ils.

Préoccupée par la state of affairs critique du peuple haïtien, la Conférence des Évêques d’Haïti invitent les autorités étatiques à prendre des décisions pouvant apporter du changement. « Le temps est grave, la misère est de trop. Le peuple haïtien a besoin de vivre et il est dans ses droits d’exiger de vivre dans le respect et la dignité », soutient-elle.

Cela fait plus d’un mois que l’Église Épiscopale d’Haïti fait face à un scandale lié à un trafic d’armes et de munitions. Plusieurs de ses hauts dignitaires ont été arrêtés à la suite de la découverte d’armes et de munitions dans un container qui lui était destiné. Des brokers douaniers y avaient découvert 14,646 cartouches, 140 chargeurs, 18 armes de guerre, 4 pistolets de calibre 9 mm et des fake billets d’un montant de 50 mille {dollars}.

Photograph: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Dunord Sileus se défend contre l’ISPAN: “je fais construire un bloc sanitaire pour éviter la defecation à même le sol”



Source link

Related Articles

Leave a Comment